Croissance des plantes à fleurs

    La croissance végétative (développement des tiges et des racines) est une étape indispensable à la plante pour pouvoir fleurir et fructifier. En effet, une plante doit être suffisament développée pour pouvoir supporter le poids des fleurs et des fruits. Au delà de la définition génétique, chaque plante ayant son propre potentiel (plant de fraisier ≠ plant de courgette ≠ plant de potimaron...), la croissance de la plante sera proportionnelle à la disponibilité de lumière, d'eau, de minéreaux et d'oxygène. Plusieurs conditions environnementales vitales doivent donc être réunies pour permettre à la plante d'effectuer sa croissance:

 

    La petite plante déjà présente dans la graine développera sa tige et ses racines dans des directions opposées. La tige sera attirée par la lumière (phototropisme positif) alors que les racines la fuiront (phototropisme négatif). Même si la tige et les racines prennent des chemins opposés, leurs croissances s'effectuent en parallèle et de la même manière.

  1. La tige/racine croît en longueur (croissance primaire) puis
  2. s'épaissit (croissance secondaire
  3. Quand la croissance est la plus forte, les 2 actions sont coordonnées, le développement apical et latérale sont coordonnés.

 

    Chez les espèces pérennes, la tige herbacée se rigidifie avec le temps. Dans le cas des arbres, l'épaissisement du tronc, des branches et des racines (certaines apparaissent en surface) au fil des ans est facilement observable (voir au fil du temps).

 

Pour aller plus loin

Dévelopement de la tige et des feuilles

Développement des racines

 

 

< Semis, germination des graines  / Paramètres influants sur la croissance >